SOCIÉTÉ GENEVOISE POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX

Fondée en 1868, la SPA Genève est une association d’utilité publique ne recevant aucun subside de l’État. Elle est composée d’un comité de bénévoles et de 13 employés collaborateurs. Aujourd’hui, plus de 9000 membres participent à soutenir son action par le biais des cotisations, des dons et des legs.

SPA Genève

HISTORIQUE

Au début du XIXème siècle, les animaux ne sont que des “outils de travail”. C’est pourtant à ce moment-là que la souffrance animale devient un véritable sujet. Dès lors, des sociétés protectrices des animaux naissent un peu partout en Europe.

Après de longues années d’attente, c’est finalement le 30 avril 1868 sur l’impulsion de la Société Genevoise d’Utilité Publique (SGUP) que la Société Genevoise pour la Protection des Animaux (SPA Genève) est fondée par Messieurs Eugène de Budé, Ernest de Traz, Gustave Moynier, Henri Laserre, Louis Appia et Henri Murisier. Eugène de Budé est le principal fondateur. Il prendra la charge de secrétaire général et gardera ce poste pendant 39 ans. Henri Murisier est, quant à lui, nommé président et gardera ce poste jusqu’à son décès le 21 avril 1893.

Dès sa création, la SPA Genève compte sur ses adhérents afin de soutenir ses combats et garder ses finances à flot. La première cotisation demandée est de 1 franc. Rapidement un millier d’adhérents soutiennent la cause de la nouvelle société. Et déjà, certains combats sont familiers avec ceux d’aujourd’hui : les abattage rituels, la vivisection, les maltraitances par des particuliers et la nécessité de forger des lois qui protègent les animaux.

Un petit local est occupé par la toute jeune SGPA, au 5 rue Dancet. Cinq boxes y sont aménagés, ils seront très rapidement sur-occupés.

Plus tard, au début du XXème siècle, les guerres mondiales donnent bien d’autres soucis à tous les Genevois. La SPA Genève est alors mise de côté.

C’est en mai 1952 que l’association refait vraiment surface grâce au don très généreux d’une genevoise : Mademoiselle Louise Soutter. Cet argent permet de prendre un nouveau départ. Un homme de caractère, Monsieur Louis Garin, reprend les rennes de la société. C’est lui qui créera en 1976 la “Fondation de la Société Genevoise pour la Protection des Animaux” (Fondation SGPA), une fondation ayant pour but d’assurer la pérénité da la SPA Genève.

Aujourd’hui, employés et bénévoles travaillent ensemble afin que chaque animal remis au Refuge soit correctement traité, nourri, soigné, que son placement soit optimal et que des enquêtes soient effectuées chez les particuliers.

histor01

Dates clefs :

・30 avril 1868 : Constitution de la Société Genevoise pour la Protection des Animaux

・1868 : Construction de cinq boxes non couverts à la rue Dancet

・1869 : La SPA Genève compte 300 membres

・1900 : La SPA Genève compte 1500 membres

・Mai 1952 : Don de Mlle Louise Soutter, achat du terrain de Vailly (Bernex), construction de huit boxes non couverts

・1968 : Création de l’Union Romande des Société pour la Protection des Animaux

・1972 : Construction, grâce à la générosité de Mme Clyde, de 25 boxes rudimentaires, sans eau et sans électricité

・23 avril 1976 : Création de la Fondation SGPA dont l’objectif est d’assurer la pérennité de la SPA Genève

・Mai 1978 : Ouverture du nouveau refuge de la route de Merley (refuge actuel)

・1983 : Construction de la première quarantaine “Chats”

・1990 : Construction de la nouvelle chatterie

・1995 : Construction d’une nouvelle quarantaine “Chats”

・1997 : Rénovation du chenil et construction de l’infirmerie pour chiens

・2001 : La SPA Genève compte 7500 membres et reçoit 650 chiens et 800 chats par année

・2010 : Ouverture de la nouvelle pension, des parcs d’ébats et de la nouvelle chatterie

 

Présidence :

Les présidents de la SPA Genève depuis la renaissance du refuge :

1952 – 1976 : Monsieur Louis Garin

1976 – 1979 : Monsieur René Veit

1979 – 1982 : Monsieur Pierre Lang

1982 – 1993 : Maître Nicolas Gagnebin

1993 – 1996 : Madame Yolaine de Loës (ad interim)

1996 – 1998 : Monsieur Alain Perrot

1998 – 1999 : Maître Frédérique Flournoy

1999 – 2000 : Monsieur Alain Peyrot

2000 – 2011 : Maître Frédérique Flournoy

2011 – 2017 : Madame Michèle Mex

2017 – à ce jour : Monsieur Pierre de Loës

histor02